Archive

Archive for mars 2009

Soirée-débat  »Reconnaissance et qualité de vie au travail »

L’ANDRH, l’ARACT Lorraine, l’ARACT Nord-Pas de Calais et Franche-Comté Amélioration des Conditions de Travail (FACT) organisent jeudi 23 avril 2009 à 18h00, à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-A-Mousson (54), une soirée-débat sur le thème : ‘’Reconnaissance et qualité de vie au travail’’. 

En savoir plus

Invitation

Contact : Kamélia EL IDRISSI, ARACT Lorraine, 03 87 75 18 57

 

Publicités

Luxembourg – 5 entreprises lauréates du prix ‘‘Santé en entreprise 2008’’

Le cabinet d’avocats Allen & Overy Luxembourg, la clinique Saint-Joseph de Wiltz, le fabricant de verre Guardian, la banque KBL European Private Bankers et Unicum, entreprise générale du bâtiment ont été récompensés à l’occasion de la 2ème édition du Prix ‘‘Santé en entreprise’’.

 

À travers ce prix, le ministre de la Santé Mars DI BARTOLOMEO souhaite encourager les entreprises grand-ducales qui, dans un souci de responsabilité sociale, vont au-delà de leurs obligations légales et prennent de réelles initiatives en matière de bien-être au travail. Les prix sont décernés par un jury indépendant de représentants de la direction de la santé et la division de la Santé au travail au ministère de la Santé, l’Association européenne pour la promotion de la santé (AEPS), l’Association d’assurance contre les accidents (AAA), l’Inspection du travail et des mines (ITM) et l’Administration de l’emploi (ADEM).

La 3e édition de Santé en entreprise aura pour thème le ‘’Mieux-être au travail’’, à travers 3 thématiques : la promotion de la santé et du bien-être au travail ; la prévention des maladies physiques et psychiques ; la mise en place de bonnes pratiques originales ayant pour but d’améliorer la santé des salariés.

Dès présent, les dossiers de participation et le règlement du concours sont consultables sur le site : http://www.ms.etat.lu. La date limite du dépôt des dossiers est fixée au 16 octobre 2009.

 

Gros plan sur les lauréats 2008 

Allen & Overy, Luxembourg pour le projet « tout se construit dans le respect de l’homme », dans le cadre de l’implantation du cabinet dans l’immeuble K2 du Kirchberg. Ce projet s’est concrétisé sous la forme de 3 axes : un cadre fonctionnel respectueux de l’environnement, adapté au métier (150 collaborateurs) et offrant une alternance de zone de travail et de détente ; une sensibilisation à la diététique, à l’équilibre vie privée – vie professionnelle et à la prévention des addictions et enfin une multitude d’activités sportives pour tous les goûts (création d’une salle de fitness sous les conseils d’un instructeur professionnel) D’ailleurs en 2008, à l’occasion du Marathon ING de Luxembourg, Allen & Overy s’est vu décerner  le prix ‘’Run For Success 2008’’, en tant qu’entreprise ‘’la plus en forme’’, dans la catégorie 100 à 1 000 employés.

Le concept ‘‘Work-Life Balance’’, politique générale au niveau groupe et de ses 5 500 collaborateurs, a été décliné à Luxembourg :différentes formes de travail flexible sont proposées (équité face aux collaborateurs) ; intégration de la famille lors d’activité sociales et entretien du bien-être psychologique et donc de la stabilité des équipes.

 

La clinique Saint-Joseph de Wiltz pour le projet ‘‘Incitation au respect de chacun et renforcer le bien-être au travail via des actions de prévention primaire et secondaire pour limiter les conséquences individuelles et organisationnelles du stress, plus particulièrement dans le cadre d’une fusion’’. La Clinique Saint-Joseph de Wiltz est un hôpital de proximité (82 lits) qui se regroupera avec l’Hôpital d’Ettelbruck afin de créer le 1er janvier 2010 le nouveau Centre Hospitalier du Nord.

Ce prix récompense le travail d’accompagnement à la conduite au changement. Il s’appuie sur les résultats de l’enquête d’opinion du personnel (2006 & 2008) mettant en exergue les différentes catégories de facteurs de stress : le changement, la charge de travail, l’organisation, les relations et l’environnement. ‘’En 2007, un recensement des risques liés aux facteurs humains met en évidence dans plusieurs services des éléments susceptibles d’être liés au stress : surmenage, fatigue, démotivation, insatisfaction’’. Face à ces constats , une équipe pluridisciplinaire a concocté un programme d’actions pour améliorer la gestion du stress : shiatsu, réflexologie plantaire, aromathérapie, massage, hypnose, diététique, stand du respect au travail.

60 % du personnel et des médecins ont suivi ces ateliers. Dans un continuum, d’autres ateliers seront proposés pour répondre aux diverses demandes formulées à l’occasion de ce programme.

 

Guardian, fabricant de verre avec 3 sites au Luxembourg : Luxguard I à Bascharage (verre plat), Luxguard II à Dudelange (verre plat) et Guardian Automotive-E à Grevenmacher (verre automobile).

Aux Etats-Unis, la maison mère Guardian Industries a créé, en 1985, dédié un programme (du nom de ‘’Health Guard’’) dédié à la santé de ses collaborateurs. La santé est partie intégrante du mode de gestion quotidienne, avec ses conséquences : absentéisme, productivité, prime des assurances sociales etc. De ce fait, ce programme a été étendu aux 19 000 collaborateurs répartis dans le monde.

Les comités HealthGuard ont démarré en 2008 sur les sites luxembourgeois. Ce sont des groupes de travail indépendants, qui ont pour vocation de rechercher et de mettre en oeuvre les bonnes idées pour améliorer le niveau de santé du personnel, en intégrant dans la mesure du possible les familles. Parmi les dossiers pris en compte, signalons l’hygiène alimentaire (campagne de sensibilisation avec participation d’enfants des salariés), le projet d’activités physiques ‘‘Winner’s Circle’’ (chaque membre de la famille dispose d’un carnet dans lequel il enregistre pendant 4 mois la durée et la nature des activités physiques pratiquées. Chaque activité est affectée d’un coefficient en fonction de l’intensité. En fin de période, une comptabilisation est faite et des bons d’achat sont distribués aux membres de la famille suivant le résultat total).

En 2006, le groupe Guardian a clairement annoncé sa volonté d’être une entité labellisée ‘‘non-fumeur’’. Une enquête a montré que 50 % des salariés étaient des fumeurs et que 30 % n’avaient pas la volonté de s’arrêter.

Avoir pour objectif d’être une entreprise ‘’non-fumeur’’ signifie accompagner les salariés qui sont addictés à la nicotine. Le tout avec tact et finesse afin de pas créer 2 catégories de personnel : les fumeurs et les ‘’non-fumeurs’’. C’est ainsi que Guardian a communiqué sur les possibilités d’aide au sevrage en organisant des journées ‘’non‑fumeurs’’. Des sensibilisation sur les produits de substitution ont été initiées en collaboration avec la Fondation luxembourgeoise contre le cancer. Guardian a  également proposé, en présence d’un médecin, des tests de monoxyde de carbone.

Le règlement interne a été modifié, après communication au Comité Mixte. Guardian s’est engagé à prendre en charge les traitements médicaux non pris en charge par la Gesondheetskees (CNS).

 

KBL European Private Bankers. A la suite d’une enquête de satisfaction du personnel, la Direction des Ressources Humaines a été saisi d’une problématique : ‘’8 à 10% des collaborateurs avaient des difficultés d’ordre privé qui pouvaient avoir un impact sur leur efficacité, la qualité du travail réalisé et sur leur état de santé physique et psychique. Dans de nombreux cas, les problèmes vécus par ces personnes se répercutaient et influençaient négativement le travail des collègues qui devaient supporter et partager cette situation’’. Face à cette situation le Comite de Direction de la KBL a décidé la création d’un poste d’assistante sociale, avec comme pré-requis le maximum d’indépendance et la préservation de la confidentialité de ses interventions.

Ses missions se sont portées sur des problèmes administratifs auxquels peuvent être confrontés les employés en difficulté ; des problèmes d’harcèlement, de stress, de dépression, d’alcool, de tentative de suicide, de gestion financière ou liés à un deuil.

Elle est également impliquée dans le suivi et le conseil des personnes en maladie de longue durée ; dans la facilitation des démarches des salariés à mobilité réduite et dans l’amélioration le plus possible leur bien-être au travail.

Elle produit et diffuse de l’information et des formations traitant de différents sujets sociaux tels que les addictions, la gestion du stress, les violences physiques et psychiques sur le lieu de travail, etc.

 

Unicum. Créée en 1992 par Pascal Zimmer, ancien judoka de haut niveau, Unicum est une entreprise générale de construction qui opère dans différents domaines : design, constructions, rénovation et restauration de maisons, immobilier, meubles et objets. Actuellement cette société emploie une trentaine de salariés artisans, architectes, et gestionnaires, venant de différents pays. Pour Unicum, le double challenge est d’entretenir les qualités individuelles tout en créant une équipe soudée. ‘’C’est donc tout naturellement dans le sport’’ que Pascal Zimmer ‘’puise ces idées. Le sport c’est du muscle et l’endurance, mais c’est aussi, et surtout une manière de vivre, une rigueur et une hygiène alimentaire, le respect de l’effort de l’autre, et l’entraide dans les moments difficiles’’.

Concrètement, cette démarche s’appuie sur 5 fondamentaux : une architecture des lieux de travail de qualité ; la promotion d’une nutrition saine (les légumes et crudités mis à disposition chaque jour par la direction), les activités de physique, de détente (prise en charge financière des droits d’inscription à un club de fitness et également de la piscine) et en laissant la possibilité aux salariés de travailler 1 jour par semaine depuis leur domicile ; la convivialité (des activités et loisirs en commun sont proposés) et enfin un travail quotidien du responsable santé et sécurité pour réduire les risques d’accident et insuffler une politique de promotion de la santé.

 

Rappel des lauréats 2007 :

 Banque de Luxembourg pour sa politique en matière de santé et de bien-être au travail, répondant à un double objectif : inciter les employés à entretenir leur capital santé et favoriser les opportunités leur permettant de nouer entre eux des liens extra professionnels.

 Dexia-Bil pour son programme d’arrêt de consommation de tabac et d’aide au sevrage tabagique, baptisé Oxygène.

 DuPont Luxembourg pour l’amélioration de l’état de santé et la constitution physique du personnel : enquête santé et mise en place d’un centre fitness permanent gratuit sous la surveillance d’un kinésithérapeute.

 Fortis Luxembourg pour sa politique générale de se préoccuper du bien-être de ses collaborateurs en leur permettant de concilier au mieux leur vie professionnelle et leur vie privée ainsi que de ‘’promouvoir’’ le bien-être en général.

 GoodYear Luxembourg pour sa campagne de dépistage et de prévention du risque cardiovasculaire.

 Hôpital Saint-Louis d’Ettelbruck pour la prévention des agressions, de la violence et des actes criminels surtout aux urgences et aux unités de psychiatrie.

 Husky pour sa politique de bien-être des collaborateurs (nutrition et activités physiques).

 RTL Group Luxembourg son  programme de ‘’Well-Being’’ organisé autour de 3 grands thèmes : l’activité physique, la prévention santé et l’équilibre alimentaire.

Equipementiers automobiles : les vertus de la crise ?

Le 12 mars 2009, le réseau ARACT (Associations Régionales pour l’Amélioration des Conditions de Travail) et la FIEV (Fédération des Industries des Equipements pour Véhicules) ont organisé une journée de rencontres sur le thème des ‘’enjeux de la sécurité et des conditions de travail’’. Les enjeux tels que le vieillissement des salariés des usines, la désertification par les jeunes de ces filières ou les conditions de travail ont été débattus.

La santé et la sécurité au travail, tout comme l’ergonomie, peuvent s’avérer des investissements rentables en cas de crise tant les retombées au niveau de la qualité, de la performance ou de la compétition sont possibles. Ce serait même en temps de crise le moment propice pour investir dans ces domaines. Tommaso PARDI, l’un des spécialistes présents à cette rencontre, a insisté sur ce point. Ses travaux de recherche sur la management de l’industrie automobile japonaise montrent qu’en amont de la performance et de la qualité, de réelles préoccupations de santé et sécurité existent. L’impact positif sur le climat social et la qualité de travail sont d’autres effets de cette prise en compte.

Le chômage partiel ou le manque de temps de production doit être l’occasion pour investir dans la formation des salariés mais également dans l’amélioration des outils etd es pratiques. En outre, le personnel permanent nécessite d’être formé et impliqué dans les difficultés traversées par l’entreprise.

Le coût et le retour sur investissement sont de ‘’fausses excuses’’ si des démarches participatives sont mises en place en faisant appel à des consultants spécialistes pour les tâches d’animation et de supervision.

 

 

 En savoir plus :

Tommaso PARDI est sociologue du travail au Gerpisa (Groupe d’ Etudes et de Recherches Permanents sur l’Industrie et les Salariés de l’Automobile).

13 % des arrêts maladies de courte durée non justifiés

1 027 000 contrôles ont été effectués par les services médicaux de l’Assurance Maladie ont effectué, en 2008 : 239 000 arrêts de courte durée et 788 000 arrêts de longue durée.

Sur les contrôles ciblés d’arrêts de courte durée, ‘’13 % ont été considérés comme non justifiés et le versement des indemnités journalières stoppé’’.

Depuis août 2007, tous les arrêts de travail au-delà de 45 jours (60 jours auparavant) sont contrôlés. Pour les arrêts de courte durée, ‘’les contrôles ciblent prioritairement les assurés ayant des arrêts fréquents ou répétés’’.

En savoir plus :

Le montant des Indemnités Journalières (IJ) Maladie s’est élevé à 5 373 millions d’Euros (près de 5,4 milliards d’Euros !) en 2007, soit une progression de 2,7 % entre 2006 et 2007, se répartissant en : IJ Maladie de courte durée : 3 170 en 2007, soit une progression de 4,3 % entre 2006 et 2007 ; IJ Maladie de longue durée : 2 203 en 2007, soit une progression de 0,5 % entre 2006 et 2007.

 http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/DP_Bilan_Fraudes_2008_vdef.pdf