Accueil > Santé au travail > Un carnet de santé des salariés… pour suivre la traçabilité de l’exposition aux produits chimiques en milieu professionnel

Un carnet de santé des salariés… pour suivre la traçabilité de l’exposition aux produits chimiques en milieu professionnel

Dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif au Grenelle de l’Environnement, la commission des Affaires économiques du Sénat a adopté un amendement pour la mise en œuvre d’un carnet de santé des travailleurs.

Dans un premier temps, il concernerait les salariés exposés aux substances chimiques en milieu professionnel. Suivant l’étude SUMER 2002-2003, 2 370 000 personnes sont concernées par des produits Cancérigènes ; 180 000 personnes par des produits Mutagènes et 180 000 par des produits Reprotoxiques (CMR), soit 15,5 % de la population salariée.

Dans un second temps, les différents facteurs de pénibilité tels que l’exposition aux substances chimiques, toxiques, l’amiante, le plomb, le travail posté, le travail en milieu bruyant devraient être concernés.

Ce dispositif de suivi est un sujet sensible par rapport à la confidentialité des données. A suivre…

 

En savoir plus :

Sénat

Etude SUMER 2002-2003

Grenelle de l’Environnement

 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :