Accueil > Article rédigé par PRETER Maurice, Santé au travail > Prise en compte de la santé mentale dans les entreprises américaines

Prise en compte de la santé mentale dans les entreprises américaines

Nous remercions les Docteurs Maurice PRETER (neuropsychiatre, Columbia  University,  New York) et Jeffrey KAHN (psychiatre, Cornell-Weill  Medical College, New York) d’avoir postés sur ce blog un article sur l’importance de la prise en charge de la santé mentale dans les entreprises américaines.

 

Présentation en  français :

« La santé mentale des salariés affecte la productivité de l’entreprise et ses résultats. Les causes sont multiples. Les taux d’incapacité et l’absentéisme liés au stress sont de plus en plus élevés et les troubles psychiques sont à l’origine d’arrêts de travail prolongés. 
Aux Etats-Unis, les employeurs sont davantage attentifs aujourd’hui  à l’impact que ces troubles peuvent avoir sur la productivité de leur  entreprise, puisqu’ils sont directement impliqués dans le coût de leur prise en charge.

Déterminer leur origine et mettre en place des actions ciblées nécessitent une approche rigoureuse qui a été tentée avec succès chez AOL par exemple. »

 

1er paragraphe du texte original en anglais (US)

A Call for Quality Care

Employers are only now waking up to the bottom-line benefits of correct diagnoses and immediate and proper mental-health treatment for workers in need.
Let’s face it: Employee mental health affects the bottom line, and the culprits are many. Stress disability rates have been growing, mental health is the leading cause of prolonged disability in people with real physical illness and presenteeism is ever present.

Productivity, retention and medical-care utilization are all strongly affected by common anxiety and depressive disorders.

And then there are the effects on your employees of frighteningly high divorce rates, single parenthood, problematic children, workplace change and so much more. But hey, we all still have to work.

So why isn’t it obvious that we should pay more attention to higher-quality mental-health care?

Despite a general slowness on the part of organizations and people to catch on, a trend reversal is emerging; this is actually starting to happen.

At a recent workplace behavioral-risk conference, for instance, session speakers told a roomful of attendees that « investing in employee mental-health assessment and treatment programs reduces absence, increases productivity and helps address overall healthcare and disability cost. »

Le texte est disponible sur simple demande à eric.scholer@erg-hom.fr en précisant votre prénom, nom, société, fonction et adresse mail.

 

En savoir plus :

.Dr. Maurice PRETER is a psychiatrist and neurologist, and Dr. Jeffrey P. KAHN is a psychiatrist; both are based in New York, where Dr. Kahn is also CEO of WorkPsych Associates.

 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :