Accueil > Santé au travail > De l’importance de l’alimentation sur les lieux de travail

De l’importance de l’alimentation sur les lieux de travail

La question de l’alimentation au travail ne suscite pas toujours l’intérêt, comme le montre l’étude ‘’Alimentation au travail : des solutions pour la malnutrition, l’obésité et les maladies chroniques’’, menée, en 2005, par l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Trop souvent, le programme de restauration au travail n’est qu’une considération de second plan. L’accès à une nourriture saine est pourtant une question tout aussi importante que la protection contre les produits chimiques sur le lieu de travail ou la protection contre le bruit.

Facteur de rentabilité pour l’entreprise, une bonne alimentation permet des gains de productivité, l’amélioration du moral des travailleurs, la prévention des accidents et des morts prématurées, la réduction des dépenses de santé.

Une alimentation adéquate peut accroître de 20 pour cent la productivité.

Selon le coordonnateur de cette étude, Christopher WANJEK, « une bonne alimentation au travail est un élément déterminant de la productivité, de la santé et de la sécurité, des salaires et de la sécurité de l’emploi – autant de préoccupations partagées par les employeurs, les syndicats et les travailleurs. En n’offrant pas un meilleur choix de repas à leurs employés, les entreprises agissent à l’encontre de leurs propres intérêts. »

 

L’étude affirme que des repas sains pris dans un cadre propre et calme ne devraient pas être considérés comme un luxe mais comme un élément indispensable au moral, à la santé, à la sécurité et à l’efficacité des travailleurs. Ce qui fait de l’étude ‘’Alimentation au travail : des solutions pour la malnutrition, l’obésité et les maladies chroniques’’, une option salutaire pour toute entreprise qui souhaiterait améliorer ses résultats financiers.

« L’étude met en évidence la corrélation entre une alimentation saine et une productivité accrue. Importante d’un point de vue social, économiquement viable, une nourriture décente au travail est également un facteur de rentabilité pour les entreprises. Qu’il s’agisse des gouvernements, des employeurs et des travailleurs, une nutrition adéquate sur le lieu de travail est une solution gagnante pour les trois parties« , conclut François EYRAUD, Directeur du Programme des conditions de travail et d’emploi de l’OIT.

En savoir plus :

L’Organisation Internationale du Travail (OIT) est une institution tripartite spécialisée de l’ONU qui rassemble gouvernements, employeurs et travailleurs de ses 188 Etats membres dans une action commune pour promouvoir le travail décent à travers le monde.

Christopher WANJEK est rédacteur free lance dans les domaines de la santé et de la science établi aux Etats-Unis. Il est titulaire du Master en sciences de l’environnement de la Harvard School of Public Health.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :